• ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE D'ART DRAMATIQUE DE MONTPELLIER

Résidence de recherche / I FANG – LIN

Résidence de recherche / I FANG – LIN

Résidence de recherche / I FANG – LIN 871 490 ENSAD Montpellier

Résidence de Recherche du 13 au 18 juillet 2020.


ÉBLOUI

Chorégraphe et interprétation : I-FANG LIN
Collaboration artistique, dispositif scénique et sonore : JOCELYN COTTENCIN
Création lumière : JULIE VALETTE
 
« Rien ne naît ni ne périt, mais des choses déjà existantes se combinent,
puis se séparent de nouveau »

Anaxagore de Clazomènes

 

Ébloui est un projet chorégraphique qui a pour ambition de s’inscrire autant en salle que dans des lieux non-dédiés.
Dans Ébloui , j’ai cherché à calligraphier dans une corporalité consciente à travers un kaléidoscope de mouvements réflexes, d’attentions et de rétentions, de naissances de la puissance, de fragilités, de ténacités. un dispositif évolutif qui procède par fragments, se transforme et se métamorphose.

« Ébloui, c’est ne pas voir, ce sont des apparitions, c’est se révéler à travers des figures, des formes éphémères, c’est le désir de découvrir les merveilles, de sublimer ses instincts.
Ébloui, c’est convoquer la liberté offerte par la plasticité, c’est l’idée de faire apparaître des figures, des histoires parfois abstraites et parfois chargées d’affects, de trouver des modalités de jeu qui sont plus performatives que chorégraphiques, de produire une trame vivante qui devient un terrain de jeu et d’expérimentation.
Ébloui , c’est un tour de magie qui commence par de la fumée, c’est aussi une playlist qui met en place un milieu sonore à la fois connexe et fragmenté, s’arrêtant ponctuellement ici et là pour laisser agir la rémanence.
Ébloui c’est une série de paysages en friche.
Ébloui c’est une traversée dans une succession d’états, c’est activer au présent un vocabulaire construit sur 30 ans de danse, c’est une trame mouvante réengagé à chaque performance. »

I-Fang Lin et Jocelyn Cottencin

Plus d’infos ici


 
 

CIE MAIASTRA // Plus d’infos ici