• ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE D'ART DRAMATIQUE DE MONTPELLIER

2020 / La Bible / Céline Champinot / Sabine Moindrot (promotion 2008)

2020 / La Bible / Céline Champinot / Sabine Moindrot (promotion 2008)

2020 / La Bible / Céline Champinot / Sabine Moindrot (promotion 2008) 1086 724

La Bible

vaste entreprise de colonisation d’une planète habitable

De et par Céline Champinot
Avec Maeva HusbandÉlise MarieSabine Moindrot (promotion 2008)Claire RappinAdrienne Winling 
Dramaturgie et chorégraphie Céline Cartillier 
Lumière Claire Gondrexon
Scénographie Émilie Roy
Costumes Les Céline
Régie générale Géraud Breton
Construction François DouriauxGéraud BretonEclectik Sceno
Musique Céline Champinot et Eve Risser
Stagiaire scénographie Héloïse Dravigney 
Confection costumes Louise Lafoscade
Production-diffusion Mara Teboul – L’œil écoute

 
Production groupe LA GALERIE ; Théâtre Dijon Bourgogne – CDN
Coproduction La Filature, scène nationale – Mulhouse Théâtre de la Bastille – Paris Théâtre de Choisy-le-Roi – Scène conventionnée pour la diversité linguistique Tu-Nantes, scène jeune création et émergence
Avec le soutien de la Région Auvergne-Rhône-Alpes ; de l’Hexagone scène nationale Arts Sciences-Meylan ; de la Spedidam ; Le Centquatre-Paris ; de La Maison des Métallos – Paris
Remerciements à Nanterre-Amandiers – CDN
Céline Champinot – groupe LA GALERIE sont associés au Théâtre Dijon-Bourgogne – CDN

Sur le terrain multisport de leur quartier, cinq jeunes se retrouvent pour en découdre avec Dieu. À la sortie du caté, ces scouts d’Europe, cultivés à la Bible, à la science-fiction et aux émissions télé de politique internationale, sentent bien qu’il y a un problème. Vu la catastrophe écologique planétaire, il pourrait être pertinent de reconsidérer la domination de l’homme sur la nature et les animaux, d’interroger la définition du bien et du mal, non ? Pour comprendre ce rapport au monde, allons voir ce qu’assignait la Bible, il y a 4000 ans déjà. Avec leurs tenues sorties des fonds de placards, les scouts rejouent les épisodes de la Genèse : création, Eden, déluge, Noé, exode. Leur Babel est la ville de Shanghaï qu’ils fuient pour Djibouti, une planète à coloniser peuplée d’autochtones et de moutons électriques. Sur ce champ de bataille interstellaire où combattent humains et humanoïdes, il est question du vivant, de ses origines et de son extinction. Lignes au sol, grillages et chaises d’arbitres deviennent frontières, murs et miradors : l’apocalypse est annoncée, « la terre est plate et Dieu est mort ». Depuis Vivipares et son second épisode(Posthume) qui ont enflammé les éditions 2015 et 2016 de Théâtre en mai, la fantasque Céline Champinot – artiste associée au TDB, sonde les histoires de l’humanité à travers un prisme pop, politique et poétique. Sous l’inspiration de la SF de Philip K. Dick, son écriture musicale et ciselée, extrêmement documentée, est ingérée puis proférée, chantée, dansée par cinq actrices dégenrées. Ce n’est pas la fin du monde, c’est un cri au plafond des ciels.
 
Dates de tournée:
Les 25 et 26 mars – Comédie de Valence 
Du 28 au 30 avril – CDN de Rouen