• ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE D'ART DRAMATIQUE DE MONTPELLIER

MARILYNE FONTAINE (PROMO 2008) JOUE DANS “L’IMPORTANCE D’ÊTRE SÉRIEUX” D’OSCAR WILDE, À PARTIR DU 16/03/13 AU THÉÂTRE MONTPARNASSE

MARILYNE FONTAINE (PROMO 2008) JOUE DANS “L’IMPORTANCE D’ÊTRE SÉRIEUX” D’OSCAR WILDE, À PARTIR DU 16/03/13 AU THÉÂTRE MONTPARNASSE

MARILYNE FONTAINE (PROMO 2008) JOUE DANS “L’IMPORTANCE D’ÊTRE SÉRIEUX” D’OSCAR WILDE, À PARTIR DU 16/03/13 AU THÉÂTRE MONTPARNASSE 800 532

Voir l’article du Figaro

L’IMPORTANCE D’ÊTRE SÉRIEUX 
d’Oscar Wilde,
Mise en scène Gilbert DESVEAUX

Adaptation Jean-Marie Besset

Avec : Claude Aufaure, Mathieu Bisson, Mathilde Bisson, Matthieu Brion, Arnaud Denis, Marilyne Fontaine, Margaret Zenou

Du 16 au 26 janvier au Théâtre des 13 Vents
Du 30 janvier au 5 février au Théâtre de l’Ouest Parisien (T.O.P) 
A partir du 16 mars, au Théâtre Montparnasse.

“Deux amis s’inventent un alter ego débauché nommé Ernest. Le citadin est en quête d’aventures galantes à la campagne, le campagnard veut jouir librement des occasions de la ville. 
Deux amies partagent l’obsession d’épouser un jeune homme à la condition qu’il se prénomme Ernest (en anglais Earnest : sérieux, sincère, loyal), c’est-à-dire un jeune homme qui ne soit pas un débauché, précisément. Or, les deux demoiselles vont s’éprendre de ces deux amis roués (et pas du tout sérieux). 
La rencontre du quatuor est arbitrée par une femme monstrueuse, Lady Bracknell,mère d’une des jeunes filles.”

Comédie parmi les plus brillantes du théâtre anglais, ce chef-d’ouvre du dandy dramaturge est écrit au moment où sa vie bascule dans la tragédie : il est condamné pour homosexualité à deux ans de travaux forcés et, ruiné par ses différents procès, malade, il ne se relèvera pas de l’épreuve. Revisitée par Jean-Marie Besset et mise en scène par Gilbert Désveaux, cette variation sur le double et la perpétuelle recherche de sa moitié “perdue”, est un hymne à la fougue amoureuse, au désir et à l’insolence d’une jeunesse capable de subvertir les conventions sociales étouffantes de l’ère victorienne.

>> Voir le dossier de presse complet