• ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE D'ART DRAMATIQUE DE MONTPELLIER

Narcisse / La Raffinerie / Texte et Mise en scène Marion Pellissier (promotion 2012)

Narcisse / La Raffinerie / Texte et Mise en scène Marion Pellissier (promotion 2012)

Narcisse / La Raffinerie / Texte et Mise en scène Marion Pellissier (promotion 2012) 2560 1796

NARCISSE

Texte : Marion Pellissier
Musique : Joséphine Stephenson

Une création de l’Arcal, cie de théâtre lyrique et musical
Direction artistique Arcal – Catherine Kollen

Mise en scène :
Marion Pellissier
Assistant mise en scène : Thierry Jolivet
Direction musicale & piano : Emmanuel Olivier
Scénographie & costumes : Anne-Sophie Grac
Création vidéo : Nicolas Doremus
Création lumière : Jason Razoux
Sonorisation : Jonathan Lefèvre-Reich

Narcisse :
Benoît Rameau, Chloé Apolline Raï-Westphal
Claviers : Emmanuel Olivier
Saxophones : Juliette Herbet

Narcisse, figure de la beauté manifeste, de la beauté arrogante d’ingénuité, de celui qui est condamné à n’aimer personne, trop amoureux du reflet de sa perfection qu’il adule comme un autre, cet idéal inaccessible.
Narcisse empruntera quelques traits du personnage mythologique mais il sera avant tout un jeune homme perdu dans sa quête de lui-même.
Dans son passage à l’âge adulte, Narcisse est exposé au succès à travers les médias, les réseaux sociaux. Pourtant dans sa solitude, le jeune homme se parle à lui même, partagé entre le soucis permanent d’être à la hauteur de la perfection de son double social et l’isolement dans lequel cet avatar le plonge.

Son double est finalement celui qu’il aimerait tant être, celui vers lequel se concentre tout son amour, l’aveuglant du réel, lui faisant passer chaque être authentique pour une version bon marché de l’humain, le condamnant à séduire et n’être séduit que par l’artifice.

Sur son chemin, Narcisse rencontre Chloé qui à l’instar du personnage mythologique Echo, répétera les doutes qu’il a déjà en lui même. Le chant pudique de la jeune fille semble être sans cesse une ritournelle des incertitudes de Narcisse, de son envie soudaine de disparaître.

Narcisse fait donc face à un double miroir, d’un côté le miroir social de son avatar pop et attrayant, de l’autre le miroir que lui tend Chloé méfiante et craintive, miroir de ses fragilités et de son ridicule.



TOURNÉE
Du 5 au 7 novembre 2019 : Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines Scène Nationale / Saint-Quentin-en-Yvelines
Le 31 mars 2020 : Les Pépites sonores Le Sax / Achères
Le 24 avril 2020 : Théâtre d’Etampes / Etampes

Plus d’informations ici sur le site de la cie.