• ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE D'ART DRAMATIQUE DE MONTPELLIER

NICOLAS DOUTEY

NICOLAS DOUTEY

NICOLAS DOUTEY 1024 683

NICOLAS DOUTEY

Écriture par les élèves d’un scénario avec pour visée la réalisation d’un objet filmique.

  • Du 29 novembre au 17 décembre 2021

Les questions de mises en scène ne sont pas forcément celles posées par le jeu, ni celles posées par l’écriture, mais elles ne cessent de dialoguer, de se recouper, de se faire grandir les unes les autres par intrication.
Une actrice, un acteur qui se prête à l’exercice de l’écriture, comme retranscription de sa capacité à « fictionner » modifie sa relation non seulement aux textes qu’il pourra interpréter à l’avenir mais aussi sa capacité même d’acteur. Pour cette raison, l’ENSAD propose aux élèves de passer par toutes les fabriques de la réalisation d’un film à commencer par l’écriture scénaristique.
Une actrice, un acteur qui fait l’expérience de l’écriture et des différents postes techniques qui participent à l’aventure filmique (cadrage, montage, script, prise de son, etc.) est positivement modifié, transformé dans l’approche de sa pratique.

Cet atelier se structure en quatre étapes :

  • Écriture d’un scénario en collaboration avec Nicolas Doutey.
  • Préparation du tournage (repérages, découpages, constructions…).
  • Tournage avec Tony Chapuis.
  • Montage.

En novembre, les élèves de l’école, avec Nicolas Doutey, entament la première étape.

L’écriture et les acteurs :
Combien de scénaristes aujourd’hui ne peuvent pas envisager d’écrire autrement que par la prise de notes orales enregistrée au dictaphone, rendant compte de modes d’écritures qui ne sont pas exactement ceux de la littérature mais bien ceux d’un jeu et d’une oralité retranscrite, qui prendront leur sens dans les voix des interprètes au théâtre comme au cinéma. Écrire, c’est « fictionner ». À cet égard, le métier d’acteur et celui d’auteur sont très semblables. La proximité entre ces deux pratiques est une chose que l’ENSAD souhaite faire éprouver aux élèves au-delà des simples stages d’invitations faites à des réalisateurs.

Cette première étape sera suivie par celles de réalisations menées par les élèves en collaboration avec Tony Chapuis.

Nicolas Doutey

Écrivain de théâtre, ses pièces sont publiées aux Éditions Théâtre Ouvert : Je pars deux fois et Jour (2013), L’Incroyable Matin et autres pièces (2015), Le Moment psychologique (2017). Elles ont été montées notamment par Alain Françon, Marc Lainé, Rodolphe Congé, Sébastien Derrey, deux d’entre elles ont été mises en onde par Alexandre Plank pour France Culture. Il écrit également en collaboration : il est l’un des coauteurs de la série théâtrale Notre Faust de Robert Cantarella (2014-2017), travaille avec Jean-Daniel Piguet sur l’écriture de Partir (2021), et écrit pour Bérangère Vantusso Bouger les lignes, pièce pour le jeune public créée au Festival d’Avignon (2021).
Il a développé une connaissance pratique du plateau en étant assistant et dramaturge d’Alain Françon sur de nombreux spectacles (2011-2017).
Il collabore désormais en tant que dramaturge avec plusieurs metteurs en scène.
Auteur d’une thèse sur l’idée de scène, il développe également une réflexion théorique croisant des questions de théâtre, d’écriture et de philosophie.

Tony Chapuis

Depuis 20 ans, Tony Chapuis parcourt les métiers de l’image (la publicité, les documentaires, les films d’auteurs, les films grand public et aussi la télévision avec des téléfilms et des séries à succès).
Depuis 2016, il initie et participe avec l’équipe de l’ENSAD de Montpellier et Gildas Milin à l’élaboration d’un atelier-concept d’écriture et de réalisation permettant à chacun des élèves de passer à tous les postes de tournage.